Pourquoi Sothys est résolument LA marque cosméto 2018

Vous le savez, j’ai pendant longtemps été une adepte de Taaj, que ce soit pour l’histoire de la marque, l’huile Delhicieuse ou leur trousse de voyage. Toutefois, étant du métier, je sais qu’il est essentiel pour la peau de changer régulièrement de produits, et force est de constater que mon épiderme avait besoin de neuf.

C’est au cours d’une formation pro que j’ai découvert la marque. D’abord très réticente et bourrée de préjugés, je me suis peu à peu laissée séduire. Retour sur les 7 choses qui font que je suis désormais une inconditionnelle.

  1. La Légende ! Et oui, Sothys, était le nom donné à une étoile d’une éblouissante clarté dans l’Egypte ancienne. L’histoire raconte qu’une nuit, Saturne rencontra Sothys et fut alors pris d’une passion bouleversante. Ne pouvant supporter de voir sa beauté remise en cause, Vénus se vengea et fit sombrer Sothys dans la nuit. Saturne pleura pendant quarante jours et quarante nuits, inondant la Terre. Des siècles plus tard, Sothys réapparut pour confier son secret à la terre: elle se dédia à la femme pour préserver sa beauté et son bonheur. En son hommage, les hommes firent d’elle une déesse.
  2. Une marque française. Crée en 1946 par un médecin qui distribuait ses produits dans son échoppe située rue du faubourg Saint Honoré. 70 ans plus tard, la marque, bien présente à l’export, est toujours issue de l’hexagone et tous les produits sortent des laboratoires de Brives-La-Gaillarde.

  3. Le desquacrem. Un produit révolutionnaire en 2018, pourtant existant depuis la création de la marque ! Son but ? Nettoyer la peau en profondeur. Rien de nouveau sous le soleil me direz-vous. Pourtant, appliqué en couche régulière sur peau humide après le gommage puis émulsionné à plusieurs reprises, le résultat est tout simplement bluffant. On sent sa peau nettement plus propre et l’éclat retrouvé immédiatement est surprenant.

  4. Sublimer mais pas cacher. Telle pourrait être la devise du maquillage Sothys image du chic à la française. Des produits de maquillages qui sont avant tout des soins, car la vraie beauté consiste à se sublimer et non à se transformer.

  5. Les soins du visage en cabine. Si vous êtes comme moi, vous adorez sans doute prendre du temps pour vous en spa, notamment en faisant des soins. Mais si vous êtes comme moi (bis), vous avez parfois cette sensation frustrante de ne pas avoir un résultat meilleur en soin visage chez une professionnelle qu’à la maison. Après tout, le triptyque nettoyage, gommage et masque, nous le faisons dans le confort de notre salle de bain. Avec Sothys, tout est différent. Les produits utilisés en cabine ne sont pas présents à la vente et proposent des concentrations d’actifs bien supérieures. La gestuelle quand à elle, vraiment travaillée, multiplie les résultats. Bref, le soin cabine redevient ce qu’il n’aurait jamais dû cesser d’être : une expertise.

  6. Après le multi-masking, le layering des sérums. Un sérum, c’est une réponse à une problématique. Mais comment choisir une seule action ? Soyons honnêtes, nos peaux sont comme nous, complexes ! Sothys propose donc une routine avec trois sérums à superposés sous la crème qui agissent en synergie. En toile de fond, l’anti-âge bien sûr dès 25 ans. Mais avec une gamme de 7 sérums, la marque nous propose aussi de combiner trois actions complémentaires : unifier, raffermir, reconstituer, détoxifier, lutter contre les rides, travailler l’ovale du visage. De quoi se composer une routine sur-mesure !

  7. Secret. Un soin de spa de 2h30 qui combine corps et visage dans l’excellence et le cosy ultime. Gommage, massage et soin du visage dont chaque manoeuvre a été méticuleusement construite, étudiée et travaillée pour un résultat parfait et une expérience des plus délicieuse. Mon coup de coeur ? L’ambiance olfactive du soin, une eau de linge fraiche et envoûtante pour faire de l’expérience spa une découverte des sens.

Mon seul regret ? Avoir manqué leur calendrier de l’avant … qui avait semblait sublime ! Alors, gardez l’oeil ouvert pour l’année prochaine 😉

No Comments

Post a Comment