[Booklist] Mes livres de Janvier

La nouveauté du mois est signée Grégoire Delacourt. On y découvre Emma, 40 ans, un mari, trois enfants, un job, un bonheur construit. Elle a tout pour être heureuse quand elle croise le chemin d’Alexandre. Foudroyée, elle décide de quitter sa vie pour vivre son désir. « Que risque-t-on quand on risque tout ? » une question qui résonne en chacun. Bien que le livre soit un bijou, je regrette toutefois que l’auteur se soit glissé dans la peau d’une femme pour se raconter. Certaines réactions d’Emma sonnent un peu faux.  L’histoire aurait à mon sens gagné en profondeur si elle avait été incarnées par un homme. Cependant, avec un style fluide et un pitch attractif  Danser au bord de l’abîme reste un roman touchant qui à toute sa place sur votre table de chevet.

Mon classique de Janvier est Antigone de Jean Anouilh, un chef d’œuvre qui n’a plus à faire ses preuves. Alors, bien sur, le théâtre se vit sur scène mais quel bonheur de relire cette œuvre résolument contemporaine.  On retrouve une Antigone sans compromissions, entière, passionnée et des questionnements résolument modernes. Bref, un classique à lire et à relire, pour se redonner un petit coup de booste et mettre pleins feux sur l’essentiel au creux de l’hiver.

Vous le savez, Patrick Poivre d’Arvor est un de mes auteurs favoris et je ne reste jamais sans un de ses livres pour m’accompagner de ma table de chevet à mon sac à main. En Janvier, j’ai redécouvert avec bonheur J’ai aimé une reine, un roman splendide qui nous ramène à Versailles au XVIIIème siècle. Gilbert de La Fayette y rencontre une Marie-Antoinette telle qu’on l’imagine: piquante, émouvante, un brin fantasque. Sur fond de querelles royales, d’étiquette à la française et de révolution, on s’attache à ce jeune premier maladroit mais courageux. Comme toujours, Patrick Poivre d’Arvor signe un roman passionnant et passionné qui nous emporte avec brio dans cette histoire d’amour romanesque. Le rythme ciselé de l’écriture captive, comme la précision des sentiments, à croire que l’auteur est capable de lire les cœurs des femmes.

La chick lit du mois est le premier livre de la série des Calendar Girl d’Audrey Carlan. Loin d’être férue de ce genre de livre (je n’ai d’ailleurs jamais cédé aux chants de sirènes des 50 shades …) le concept de cette saga m’a intriguée. L’auteur propose de suivre l’héroïne durant un an, à raison d’un ouvrage à paraître chaque mois. Une saga calendaire dans laquelle on découvre Mia, une jeune femme brillante, moderne et discrète qui se retrouve obligée, pour sauvée son père menacé par de sombres escrocs, de gagner beaucoup d’argent en un temps record. Sur conseil de sa tante, elle devient donc escort : un homme par mois pendant un an, dans douze villes différentes. Loin des clichés, le premier tome, bien qu’un peu téléphoné, est distrayant. Reste à savoir pendant combien de temps cette série restera attractive …

No Comments

Post a Comment