Les routes qui sont belles

#It’sAllAboutLight

Il y a des moments dans la vie qui s’éclairent d’une manière particulière. Un peu plus intense. Un peu plus douce. Un peu plus vrai. Des moments comme des phares « quand la vraie vie reprends ». #Goldman

Flash-back sur une de ces parenthèses, le Keep Up Festival à Quinta Do Rajo.

Lisbonne, c’est mon ancre, ma terre. Un endroit où je me sens chez moi, alors que je n’y ai aucune attache.
Un soulagement à l’atterrissage, des larmes au décollage. De là que je pars, ou je reviens chaque fois. #Goldman
Les sonorités portugaises, le bruit des vagues, l’accueil des chiens de la maison, les étreintes des amis de longue date.
Et eux, Satya & Shiv, les guides quoi qu’il arrive.

Quand j’ai su qu’il y avait un festival de yoga à Quinta Do Rajo, la question ne s’est pas posé. Je devais en être.
Je ne parle que très mal portugais ? Aucun problème. Je serais la seule française ? Aucun problème.

Arriver à Lisbonne.
Récupérer une voiture.
Profiter un peu de la ville, ces tramways jaunes, la mer, un pasteis de nata.
Et puis rejoindre Quinta.
Quel Bonheur.
Simple, évident, absolu.
Quelle lumière, qui berce ces collines, à perte de vue.

Il me reste aujourd’hui le souvenir chantant des mantras qui flottent dans la lumière du soir.
De danses sous les étoiles
De levés de soleil qui percent le brouillard
De la chaleur du soleil sur ma peau

No Comments

Post a Comment